La promotion des vocations, un défi à plusieurs facettes

Le P. Mark Ravizza est l’Assistant du Père Général pour la formation. Il était parmi les plus impliqués durant la récente réunion du Consiglio Allargato (le Conseil élargi du Général). Avant la rencontre, il a organisé des groupes témoins avec des promoteurs de vocations de toutes les Conférences de la Compagnie de par le monde entier pour avoir un portrait actualisé de ce qui est fait en termes de promotion des vocations.

Plus encore, il s’agissait de connaître qui sont les jeunes hommes qui s’intéressent à la Compagnie à notre époque ? Quelles caractéristiques ou quels engagements des jésuites attirent leur attention et rencontrent leurs désirs profonds ? Qu’est-ce qui empêche des jeunes gens d’entrer dans la Compagnie ? Qu’est-ce qui fait que des jésuites en formation quittent en route ?

L’enquête cherchait aussi à savoir comment se fait la promotion des vocations, en fait-on assez et peut-être plus encore, qu’est-ce qui apparaît comme les meilleures pistes pour la promotion des vocations dans les divers contextes culturels et socioreligieux ?

2020-09-15_vocations_vietnam

Mark Ravizza a brossé un large tableau des réponses venues des groupes témoins, du matériel qui voulait nourrir la prière des participants au Conseil élargi. Ont suivi des échanges sérieux sur des propositions qui pourraient être faites à l’ensemble de la Compagnie sur le thème de la promotion des vocations. À la fin des partages sous forme de conversation spirituelle, le père Ravizza nous a ainsi fait part de ce qu’il retient.

Pour commencer, j’aimerais souligner que le Consiglio Allargato de la semaine dernière avait deux caractéristiques uniques. Tout d’abord, contrairement à nos réunions habituelles du Conseil qui discutent d’une série de thèmes variés, ce Consiglio s’est concentré sur un seul sujet, « La vocation jésuite aujourd’hui : son sens, son vécu et sa promotion ». Le choix de consacrer une semaine entière à un seul sujet reflète clairement la priorité que le Père Général veut donner à la vocation jésuite. Ce fut très bénéfique d’avoir ce temps pour partager nos propres histoires de vocation, pour discuter de l’importance unique de la vocation du frère dans la Compagnie, pour analyser les caractéristiques de notre identité jésuite qui attirent une nouvelle génération, et pour discerner les moyens de mieux promouvoir les vocations.

Une deuxième caractéristique unique de ce Consiglio est que, pour la toute première fois, nous avons eu deux femmes et deux jésuites qui ne sont pas membres réguliers du Conseil élargi comme participants à part entière à notre prière, nos conversations spirituelles et nos délibérations plénières. La présence de ces « invités » - Sœur Merle Salazar FDNSC, madame Nicoletta Purpura, le F. James Edema (AOR) et le P. Shekhar Manickam (GUJ) - a grandement enrichi nos conversations et nous a montré les avantages d’élargir la diversité des voix qui composent notre corps de discernement. J’espère certainement que cette pratique se poursuivra à l’avenir.

2020-09-15_vocations_candle

En ce qui concerne la promotion des vocations, la semaine a donné bien plus que ce qui peut être résumé dans un bref article, alors permettez-moi d’aborder deux thèmes importants qui ont émergé :

L’accompagnement et la pastorale des jeunes. Dans chaque conférence, les gens ont souligné le besoin crucial d’un accompagnement personnel pour aider les candidats potentiels à mieux discerner leur vocation. Un tel accompagnement est devenu d’autant plus crucial que dans de nombreuses régions du monde, des jeunes gens nous arrivent sans liens étroits avec l’Église et avec peu de connaissances de la Compagnie. Dans un tel contexte, la promotion des vocations devient souvent un temps de formation, et il est de plus en plus nécessaire d’imaginer des moyens créatifs pour intégrer la promotion des vocations à la pastorale des jeunes afin de mieux partager les Exercices Spirituels avec les jeunes pour les aider à discerner si Dieu les appelle à la vie religieuse.

Gouvernance et relance d’une culture de la promotion des vocations. Un deuxième thème qui est ressorti avec force dans toutes les conférences était la nécessité de cultiver une « culture de la promotion des vocations ». Une telle culture commence par l’envoi d’hommes dûment formés pour travailler à plein temps dans la promotion des vocations sans rotation rapide. Partout dans le monde, nous avons appris combien il peut être efficace de travailler en équipe, d’utiliser stratégiquement les médias sociaux et de construire des réseaux de soutien en collaborant avec les supérieurs locaux, les directeurs d’œuvres, les partenaires laïcs et les religieuses. Une culture de promotion des vocations invite également chaque jésuite à prendre cette responsabilité personnelle nécessaire en priant chaque jour pour les vocations, en accueillant des jeunes gens dans nos communautés et en témoignant de vies qui inspirent et attirent les jeunes. Il est certain que la promotion d’une telle culture va bien au-delà du seul travail des promoteurs des vocations. Elle dépend d’un changement structurel bien géré, mené par les Supérieurs majeurs, et nous avons passé du temps à imaginer comment le Père Général pourrait aider à animer un tel changement en travaillant directement avec les Conférences, utilisant la technologie de la vidéoconférence qui est devenue si courante en ce temps de pandémie.

Ultimement, bien sûr, les vocations dépendent du fait que Dieu appelle gracieusement une nouvelle génération à devenir des compagnons de Jésus. Reconnaissant notre dépendance de cette grâce, un des fruits clés de la semaine a été le désir de nous engager à nouveau dans la prière quotidienne pour les vocations. Et c’est une chose à laquelle, je l’espère, chacun d’entre vous, lecteurs, se sentira également invité.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés