Pas encore « officiellement saint »… mais sur la voie

Rutilio Grande est le nom d’un jésuite bien connu en Amérique latine, mais peut-être pas tellement dans le reste du monde. C’est pourtant un témoin - un martyre - de la foi qui s’exprime dans l’engagement pour la justice. Le P. Rutilio, jésuite du Salvador, avait développé une grande amitié avec Monseigneur Oscar Romero, l’archevêque de San Salvador assassiné lui aussi pour son engagement en faveur des pauvres et de la paix. De fait, c’est en bonne partie grâce à cette amitié que Monseigneur Romero a mieux vu les dimensions sociales essentielles de la foi dans un contexte d’abus de pouvoir et de violence.

Durant son stage au Service des communications de la Curie générale, le jeune journaliste Luca Pirola a été impressionné par une salle de réunion qu’on peut appeler « la salle des saints de la Compagnie ». Les murs sont couverts de portraits de personnages célèbres de l’histoire de la Compagnie, depuis saint Ignace et saint François Xavier jusqu’à des saints jésuites du siècle dernier.

Le P. Rutilio Grande n’y est pas encore, mais Luca, après avoir eu l’occasion de connaître son histoire, a rencontré l’Assistant du Père Général pour l’Amérique latine septentrionale, le P. Jesús Zaglul, communément appelé le père Chumi. Il a voulu parler avec lui de ce jésuite assassiné en 1977 et dont le procès en vue de sa béatification est en cours, avec l’approbation du Papa François. Regardez la vidéo.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés