Changer notre regard

Il est bien difficile de changer notre regard à ce moment de l’histoire que nous vivons avec toute l’humanité.

P. Général Arturo sosa, SJ

Ce sont les mots du père Arturo Sosa, durant l’homélie de la célébration du mercredi des Cendres qu’il a présidée pour la communauté de la Curie générale. Voici des extraits de cette homélie qui peuvent inspirer notre manière de prier et de vivre durant le carême.

« En recevant les cendres sur nos têtes, en cette année 2021, nous ressentons dans tout notre corps le poids, la lassitude d’une année pleine de tension et d’incertitude, qui semble n’avoir aucune fin. Saint Paul rappelle aux Corinthiens le message qui nous est adressé en ce moment. Il dit avec insistance : « Voici le moment favorable, voici maintenant le jour du salut ! » (2 Cor 6,2)

Nous sommes invités à commencer le Carême en convertissant notre regard ; avec les cendres, on nous offre des gouttes pour les yeux, afin que nous puissions voir l’action de Dieu en ce moment et la ressentir comme kairòs, comme un moment favorable. De plus, nous recevons les cendres comme un signe de notre désir de nous convertir au Seigneur et de faire l’expérience que nous vivons maintenant le jour du salut.

2021-02-19_ash-wed_ash

Il est bien difficile de changer notre regard à ce moment de l’histoire que nous vivons avec toute l’humanité. Si nous regardons les bulletins quotidiens du ministère de la santé en Italie ou dans tout autre pays, si nous regardons la liste de nos frères jésuites qui ont été infectés ou sont décédés, si nous regardons les messages de nos familles et de nos amis, notre regard s’assombrit... nous sentons plutôt l’absence de Dieu et nous attendons avec impatience la fin de cette période.

Saint Paul lui-même nous offre la clé pour briser ce cercle, pour changer notre regard et pour élever nos âmes découragées : « Nous vous en supplions au nom du Christ : laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Cor 5,20). La possibilité de notre conversion ne réside pas dans nos propres forces, même lorsqu’elles sont moins affaiblies qu’à l'heure actuelle. Seule l’action de Dieu peut changer nos vies.

En recevant les cendres sur nos têtes, nous confirmons notre engagement à contribuer avec d’autres à une mission de réconciliation et de justice : « Si vous chassez de votre milieu l’oppression, les accusations et les discours impies, si vous offrez du pain aux affamés, si vous rassasiez les affamés, alors votre lumière brillera dans les ténèbres, votre obscurité sera comme la lumière du midi. » (Is 58,9-10)

Approfondir notre engagement avec le choix fait en tant que membres du corps apostolique de la Compagnie, avancer sur le chemin ouvert par les Préférences apostoliques universelles, c’est ce qui transforme la vie de chacun d’entre nous. »

2021-02-19_ash-wed_mass
Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés