Un timbre-poste pour l’Année Ignatienne ? Eh oui !

Les Postes vaticanes ont émis, le 25 mai, un timbre-poste à l’occasion du début de l’Année ignatienne. Ça n’est pas tous les jours qu’un projet de la Compagnie de Jésus reçoit ce type de publicité à dimensions universelle. L’œuvre originale représentée est une peinture de l’artiste andalou Raúl Berzosa, né en 1979, qui a réalisé de nombreuses œuvres sur des thèmes différents en particulier des portraits, des figures humaines, des scènes marines. Il est surtout connu pour ses œuvres qui mettent en valeur des confréries, ces associations pieuses de laïcs répandues par toute l’Espagne mais plus encore en Andalousie.

Pour les Postes vaticanes, Raúl Berdoza a voulu surtout montrer la rencontre d’Ignace, sur son lit de convalescence, avec saint Pierre - un lien direct avec le pape et le Vatican. Dans sa note explicative, Poste Vaticane soulignent que l’occasion est spécifiquement le 5e centenaire de la conversion d’Ignace. La notice rappelle l’événement de la bataille de Pampelune, la blessure d’Ignace, son transport à la maison familiale de Loyola et ses lectures de la vie du Christ et de celles des saints qui orienteront sa nouvelle vocation. Elle conclut en faisant référence explicitement à la spiritualité ignatienne : « Cette expérience deviendra le fondement du discernement des esprits et des Exercices spirituels. »

En plus du timbre lui-même, un cachet du jour d’émission a été réalisé, avec l’inscription « 5e centenaire de la conversion de saint Ignace de Loyola ». 102 000 exemplaires de ce timbre d’une valeur unitaire de 1,15 € ont été imprimés.

2021-06-08_iy-stamp_stamp
Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés