Toute la « famille jésuite » a célébré la vie d’Abouna Frans

Ce fut un événement mémorable : une Eucharistie d’action de grâce à l’église jésuite Saint-Joseph de Beyrouth, pour célébrer la mémoire du Père Frans van der Lugt. Il y a exactement cinq ans, le 7 avril 2014, Abouna Frans, comme on l’appelait affectueusement, a été brutalement abattu à Homs en Syrie.

Le P. Arturo Sosa, Supérieur Général de la Compagnie de Jésus, a présidé la célébration eucharistique, concélébrée par plus de cinquante prêtres. L’église était bondée de gens de tous les milieux. Parmi les personnes présentes se trouvaient des évêques représentant les Patriarches maronites et arméniens, le président du Conseil des Églises du Proche-Orient, des représentants d’autres églises et ordres religieux, des anciens, collaborateurs, amis et sympathisants des jésuites du Liban, dont certains avaient personnellement connu Abouna Frans.

L’Évangile du cinquième dimanche de Carême (Jean 8, 1-11) portait sur la femme adultère. Dans son homélie, le P. Sosa a souligné comment Abouna Frans avait pris parti pour les gens brisés et les accablés, les pécheurs et les perdus et, comme un vrai pasteur, les aidait à se ressaisir et à revenir vers Dieu. Il est de notoriété publique que, pendant près de cinquante ans de ministère en Syrie, ce saint homme a touché de toutes les manières possibles et positives la vie de centaines de personnes, jeunes et vieux, chrétiens et musulmans. La force motrice de sa vie était l’amour des uns pour les autres et l’amour de Dieu.

L’Eucharistie était présidée en anglais et comprenait plusieurs éléments en arabe et en français pour répondre à la diversité des personnes présentes. En outre, il y a eu une bonne participation des fidèles de cette sous-paroisse de Beyrouth. Après la messe, le P. Sosa a rencontré les évêques et quelques invités de marque et s’est entretenu avec eux.

2019-04-09_lebanon_jesuits

L’immense contingent de jésuites présents a ensuite eu droit à un partage en privé avec le P. Général sur les quatre Préférences apostoliques universelles (PAU) de la Compagnie de Jésus. Grâce à une présentation PowerPoint bien préparée, le père Sosa a mis au défi les jésuites présents non seulement d’assimiler ces Préférences, mais de faire beaucoup plus pour les mettre en œuvre.

Une agape festive et une brève séance de photos ont clôturé une journée riche en événements pour tous. Tout au long du programme, on a pu vraiment sentir que l’esprit d’Abouna Frans est toujours vivant !

Lisez l'homélie du Père Général.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés