La pauvreté jésuite aujourd’hui. Une vie de partage et de solidarité

Au cours de la réunion de janvier avec son Conseil élargi, le Père Général discutera du processus à suivre par la Compagnie lors d'une consultation sur la pauvreté des jésuites qui a déjà été annoncée dans sa lettre sur l'Année ignatienne.

« La pauvreté est un aspect crucial de notre vie de jésuite », a déclaré le père Sosa. « En ces temps de consommation et d'individualisme, elle montre plus que jamais combien nous sommes appelés à une vie de partage et que la solidarité entre les êtres humains est une nécessité et une valeur fondamentale. »

La rencontre a lieu du lundi au vendredi, du 11 au 15 janvier ; trois journées entières sont consacrées à la question de la pauvreté. Tom McClain, l'Économe général et James Hanvey, le Secrétaire du Service de la Foi ont joué un rôle clé dans la préparation de la réunion avec le Père Claudio Paul, Assistant pour les pays de l'Amérique latine méridionale, qui a présidé un petit groupe de travail.

« La pauvreté évangélique fait partie de la vie religieuse depuis les temps les plus anciens », a déclaré James Hanvey. « Pour saint Ignace, après sa conversion, il l'a vécue comme une source d'énergie apostolique et il voulait que cela soit le cas pour tous les jésuites. Ignace a vu que prêcher dans la pauvreté était aussi une marque de l'authenticité de notre témoignage. Je pense que c'est encore plus important que jamais face à tant de besoins urgents. »

La réunion se déroule en ligne et implique plus de vingt personnes de différents continents du monde. Tous les conseillers généraux y participent, ainsi que les six présidents de conférence, les secrétaires des secteurs apostoliques (Foi, justice et écologie, enseignement pré-secondaire et secondaire, enseignement supérieur) ainsi que l'économe général.

2021-01-08_ca-january_solidarity

« Le vœu de pauvreté du jésuite est unique parmi les instituts religieux » a déclaré Tom McClain, économe général. « Il tire son esprit évangélique et apostolique de la compagnie du Christ que chaque jésuite rencontre et suit comme résultat de son appel dans les Exercices Spirituels et qui est ensuite guidé par une seule restriction dans les Constitutions : ne pas vivre de revenus d'actifs fixes mais plutôt d'aumônes et d'une juste rémunération. Nous sommes donc envoyés en avant, touchés par la vision et les passions de Jésus. »

Après la réunion, le Père Général espère confirmer un processus qui aura lieu dans chaque Province et Région de la Compagnie pour aider les Jésuites à approfondir leur vie de pauvreté et à réfléchir sur l'impact qu'elle a sur leur vie et leur mission.

« Vivre la pauvreté plus profondément implique une conversion », a déclaré le père Sosa. « Nous voulons suivre le Christ pauvre, être proches de lui, l'accompagner dans tous les lieux blessés du monde. Nous le faisons si nous sommes vraiment pauvres, nous-mêmes, si nous savons que nous dépendons totalement de Dieu et si nous vivons en discernant où l'Esprit nous conduit. »

Outre le thème principal, qui sera au centre de l'attention du Conseil élargi pendant la majeure partie de la semaine de travail, les membres auront l'occasion de traiter principalement deux autres sujets. Ils partageront des informations sur l'expérience de la pandémie du coronavirus et sur la manière dont, au niveau mondial, elle affecte la vie des jésuites, de l'Église et de nos sociétés. Des liens avec le thème de la pauvreté pourront également être découverts. Le dernier jour de la réunion sera largement consacré à l'Année ignatienne. L'état d'avancement de certains projets de la Curie et dans les différentes régions du monde sera évalué. L'objectif sera de sentir comment la perspective de l'Année Ignatienne, qui débutera en mai prochain, peut réellement participer au renouveau spirituel de l'ensemble de la Compagnie.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés