5 février : nous nous souvenons du père Arrupe

Par Pascual Cebollada, SJ - Postulateur

Le père Pedro Arrupe est considéré comme un « Serviteur de Dieu » depuis le moment où sa cause de béatification a été initiée, Cela a eu lieu au Vicariat de Rome le 5 février 2019. Le 5 février est l'anniversaire de sa mort en 1991, il y a 30 ans aujourd'hui. Depuis lors, nous, l'équipe du Postulateur des causes des saints de la Compagnie de Jésus, travaillons à la cause du père Arrupe en lien avec les différentes sections du Vicariat.

Le tribunal a interrogé plus de 50 témoins à Rome et à Madrid. En raison de la pandémie, elle a suspendu à deux reprises son voyage au Japon pour recueillir 20 autres témoignages. Pour la même raison, plusieurs jésuites venant de loin ont dû annuler leur voyage à Rome. Au total, environ 80 témoignages sont attendus de personnes qui, qu'elles aient ou non traité directement avec le Père Arrupe, fourniront des informations sous différents angles.

Plusieurs « censeurs théologiques » continuent de lire ses centaines d'ouvrages publiés pour attester de l'orthodoxie de ces écrits. Un de ces groupes est responsable de plusieurs de ses œuvres qui sont uniquement en japonais. Les cinq membres de la Commission historique se concentrent maintenant sur les archives de la Curie générale, en examinant les milliers de lettres qu'il a écrites en tant que Supérieur Général de la Compagnie pendant 18 ans. D'autres archives du Vatican ont déjà été consultées, et le travail sera achevé lorsqu'on pourra rendre compte de ce qui est contenu dans les archives des divers lieux où le père Arrupe a vécu. La Commission examinera également d'autres documents qui se rapportent au contexte sociologique et historique de ces années. À partir de cet immense matériel, on pourra élaborer un récit dense de la personnalité du Serviteur de Dieu, tel qu'il ressort des textes consultés, et cela accompagnera le rapport remis au tribunal.

Nous sommes confiants que la pandémie ne retardera pas davantage le processus et que nous pourrons compter sur nous-mêmes pour avancer. S'il n'y a pas de revers notable, nous devrions être très proches, d'ici un an, de la conclusion de cette phase diocésaine, de la tenue de la séance de clôture et de l'envoi de toutes les preuves recueillies à la Congrégation pour la cause des saints pour étude et jugement. En attendant, nous continuons de prier pour l'intercession du père Arrupe:

« O Dieu, Père bon, qui dans le baptême a revêtu du Christ ton serviteur Pierre Arrupe et l’a appelé à sa suite en toute pauvreté spirituelle dans la voie de la Compagnie de Jésus, écoute avec bienveillance notre prière.
Il s’est donné entièrement à Toi, comme missionnaire et comme guide de ses frères, au temps de la santé comme au temps de l’infirmité.
Tu l’as placé au service de la foi, faisant de lui, mû par l’Esprit-Saint, un maître du discernement et un humble serviteur de la justice du Royaume.
Nous te prions avec confiance afin que, dans son imitation de Jésus-Christ pauvre et humble qu’il a aimé intimement, le Père Arrupe puisse être reconnu comme modèle de vie évangélique et témoin de l’existence prophétique dans le monde, nous encourageant à devenir en toute culture ‘des hommes et des femmes pour les autres’.
Par son intercession et pour ta plus grande gloire, je te demande maintenant cette grâce particulière : [...] que tu voudras m’accorder, pourvu que ce soit à ton service et à ta louange.
Par le Christ, notre Seigneur. Amen. »

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés