Musique, prière, intériorisation – La Semaine Sainte des scolastiques du Gesù

Le temps de la pandémie et de ses confinements peut offrir des espaces de créativité. La communauté du Collegio internazionale del Gesù, à Rome, formée surtout de scolastiques jésuites aux études en théologie, vit la Semaine Sainte de manière intense. Elle nous offre de les accompagner grâce à de courtes vidéos.

Chaque jour, du Jeudi Saint au lendemain de Pâques, vous trouverez les liens à ces présentations. On en ajoutera un au bas de cet article chaque jour.

Tout d’abord, un temps de méditation avec un Kyrie accompagné d’images d’œuvres d’art de l’église du Gesù.

Le P. Rosario Taormina, accompagnateur spirituel et préfet des chambres historiques de saint Ignace, nous présente ces œuvres.

Au début, dans la « chapelle du Crucifix », une œuvre d’un auteur inconnu, qui inspire un amour miséricordieux, depuis qu’elle se trouve au-dessus de l’autel de saint Ignace entre la fin du 16e et le milieu du 17e siècle, des membres de la chorale, expriment par la prière et le chant leurs sentiments de louange à la miséricorde du Seigneur, comme ils ont l’habitude de le faire au début des liturgies eucharistiques et dans le dialogue de la prière personnelle.

Ensuite, nous nous retrouvons dans la « Chapelle de la Passion » où le peintre bosniaque contemporain Safet Zec a créé « La Descente de Croix du Seigneur », avec une participation vibrante de la Compagnie de Jésus représentée au sommet par saint Joseph Pignatelli qui a restauré la Compagnie après la suppression, au centre par le père Jan Roothaan qui a insufflé un renouveau spirituel et une stabilité, et au pied, par le père Pedro Arrupe, figure charismatique et missionnaire de l’après-concile Vatican II.

Enfin, nous voyons tout en haut le Dôme, dans son intérieur, peint par G.B. Gaulli dit Baciccia, qui exprime dans une vision de gloire la présence des saints Ignace et François Xavier au sommet de leurs autels respectifs, entourés de personnes et d’anges glorifiant le Christ ressuscité et glorieux avec sa croix, tous tournés vers le Père de la Miséricorde et de la Gloire, inspirés et transformés d’en haut par la présence de l’Esprit Saint, sous la forme d’une colombe.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés