Pour une culture de la promotion des vocations

Le Père Général y tient : c’est une flamme qu’il veut ranimer, celle de la promotion des vocations à la Compagnie de Jésus. Ce 12 avril, il a écrit à tous les supérieurs majeurs. Il les invite à s’engager activement dans de nouveaux efforts de promotion des vocations. Le Supérieur Général désire ardemment que ce soit un des thèmes majeurs à traiter durant les Congrégations provinciales prévues en fin d’année et à la Congrégation des Procureurs qui aura lieu à Loyola en 2022.

Plus précisément, qu’a-t-il en tête ? D’abord que cette activité ne peut dépendre seulement de quelques personnes désignées, même si celles-ci sont très fortement investies dans leur tâche. L’énergie et l’engagement de tous les jésuites mais aussi de nos partenaires dans la mission est nécessaire pour qu’on puisse parler d’une véritable « culture de la promotion vocationnelle ».

Nous avons dans notre tradition spirituelle, de l’avis du Supérieur général, des instruments particulièrement utiles pour ce travail d’accompagnement : l’habitude de l’écoute des appels du Seigneur et la capacité de discerner ses invitations dans toutes sortes de circonstances. Car la vocation jésuite peut prendre tant de formes tout en étant spécifique. C’est l’occasion de réinventer la promotion de la vocation de frère jésuite, témoins de la vie consacrée sans lien avec l’exercice du sacerdoce. Surtout que la vocation de frère jésuite offre maintenant de multiples alternatives d’incorporation aux apostolats selon l’âge des candidats, leurs capacités personnelles et leurs antécédents.

Bien concrètement, le père Sosa demande aux supérieurs de définir un plan de promotion vocationnelle et de s’assurer d’y dédier une équipe à temps plein. Les membres devront avoir suffisamment de temps disponible pour la partie essentielle de leur tâche qu’est l’accompagnement personnel assidu des candidats. Ce plan devrait s’arrimer à la pastorale-jeunesse de la Province ou de la Région de manière créative, inventive. C’est ainsi qu’on pourra parler d’une « culture de la promotion vocationnelle ».

Pour tous les jésuites, le Père Général identifie deux champs particulier dans lesquels ils peuvent répondre à l’appel qu’il lance. D’une part, prier, prier encore, prier chaque jour, personnellement et en communauté, pour s’assurer d’être en syntonie avec ceux que le Seigneur pourra appeler à la Compagnie. Puis, contribuer à créer des espaces de rencontre, d’accueil dans les communautés : renforcer le sens de l’hospitalité en laissant voir un style de vie dans lequel chacun reflète le bonheur de sa vocation. En fin de compte, un jeune qui nous côtoie devrait sentir surgir en lui la question « La manière de vivre dont témoigne les jésuites est-elle la vie que je désire pour moi ? »

En somme, la culture de la promotion des vocations et du discernement vocationnel doit mettre en valeur notre amitié dans le Seigneur et notre compagnonnage avec Jésus en vue du meilleur service possible pour l’Église et le monde.

Enfin, pour que son appel à la prière ne soit pas que théorique, le Général propose le texte d’une prière à réciter tous les jours. Vous la trouverez ci-après.

Éternel Seigneur de toutes choses, tu as choisi Ignace pour rassembler des compagnons à ton service et former une Compagnie qui porte ton nom.

Tu as ouvert leur cœur au souffle de ton Esprit-Saint afin qu’ils puissent, toujours davantage, servir ton Église et apporter à tous les hommes et femmes de ce monde la consolation de ton amour guérisseur et rédempteur.

Tu les as appelés à te suivre dans la pauvreté et l’humilité sous l’étendard de la Croix avec une foi inébranlable et un cœur généreux quel qu’en soit le prix.

Tu n’as jamais fait manquer la Compagnie de ton amour bienveillant, ni cessé de lui ouvrir des voies toujours nouvelles à ton service.

Seigneur, nous te demandons de continuer à appeler à cette Compagnie des serviteurs pour ta mission. En cette Année Ignatienne, alors que nous demandons de « voir toutes choses nouvelles dans le Christ », accorde-nous la grâce de les accompagner avec le don du discernement.

Accorde-nous la discreta caritas afin que nous sachions leur proposer cette voie, non seulement en paroles, mais aussi par des vies intègres et joyeuses, et par la présence de l’Esprit Saint dans notre mission.

Accorde-nous l’ouverture et la générosité nécessaires pour les accueillir dans nos communautés, afin qu’ils sachent que tu es vraiment parmi nous et que nous sommes tes amis, rassemblés et prêts à être envoyés là où tu voudras nous appeler et quand tu voudras nous appeler.

Par-dessus tout, puissions-nous montrer par notre vie et par notre travail qu’il y a là une voie sûre qui conduit à toi, dans un service aimant de ton Église et du monde. Amen.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés