100 ans de présence jésuite en Micronésie

Palau, les îles Caroline, Pohnpei, Chuuk, Saipan, les îles Marshall, les îles Mariannes, Guam. Des souvenirs de nos cours de géographie peuvent nous revenir en tête : ce sont les noms d’îles ou d’archipels de la partie occidentale de l’Océan Pacifique, souvent distantes les unes des autres et qui ne font pas souvent la manchette. Pour les jésuites, c’est pourtant une région de présence missionnaire active marquée par la créativité et le sens de l’aventure. Et ce, depuis 100 ans maintenant.

De fait, déjà au temps de la « Première Compagnie », la Compagnie de Jésus a pu célébrer un autre siècle d’activité missionnaire dans la région des Îles Mariannes puisque des jésuites espagnols de la Province des Philippines sont arrivés là-bas en 1668 et ont pu y œuvrer jusqu’à l’expulsion de la Compagnie de tous les territoires liés à la couronne espagnole en 1769. On peut noter qu’avec les cinq premiers jésuites espagnols, il y avait un jeune Philippin de 13 ans, Pedro Calungsod, qui avait offert ses services comme sacristain. Originaire de Cebu, il est devenu catéchiste et est mort martyr à Guam en 1672. Il a été canonisé par Benoît XVI en 2012.

2021-04-09_micronesia_boat

Il a fallu attendre le 20e siècle, en 1921, pour que des jésuites s’aventurent à nouveau dans la région. Cette année-là, un bateau ayant à bord 22 jésuites répartit ceux-ci sur les côtes de plusieurs îles, par petits groupes de deux à quatre missionnaires. C’était la reconstruction d’une mission abandonnée de force au 18e siècle. L’envoi de jésuites là-bas était la réponse de la Compagnie à une demande expresse du Pape Benoît XV qui n’avait pu persuader aucune autre congrégation religieuse de prendre la responsabilité d’une telle mission… et qui s’était tourné vers les jésuites en invoquant leur vœu d’obéissance particulier pour les missions confiées par le pape.

Sur les îles où les jésuites ont été présents, les églises et les écoles se sont rapidement multipliées, surtout après la 2e Guerre Mondiale, alors que la mission a été mise sous la responsabilité des jésuites des États-Unis. Publication d’un dictionnaire de la langue locale à Palau, programmes d’évangélisation adaptés à la culture locale, fanfares et projet de constructions : une épopée missionnaire inspirée d’un dynamisme exceptionnel !

2021-04-09_micronesia_mass

Aujourd’hui les jésuites de la région, ils sont une douzaine, forment une communauté de la Province USA-East. Leur base est à Chuuk, dans les Îles Caroline, mais ils ont des activités sur plusieurs autres îles de la région. Même s’ils font partie, du point de vue « administratif », de la Conférence jésuites du Canada et des États-Unis, leurs liens avec la Conférence de l’Asie-Pacifique sont très étroits : des jésuites philippins, indonésiens et malais, entre autres, ont œuvré dans la région.

Source : Conférence jésuite de l’Asie-Pacifique.

Pour plus de détails, consultez The Historiography of the Jesuit Presence in Oceania, par Alexandre Coello de la Rosa.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés