Pour répondre à l’appel vocationnel, se tourner vers saint Joseph

Pour la deuxième fois, ce mois-ci, le thème des vocations – et dans notre cas des vocations à la Compagnie de Jésus – prend l’avant-scène. En effet, le 12 avril, le P. Arturo Sosa, Supérieur Général, a publié une lettre importante sur la « culture de la promotion des vocations ». Toute une série d’outils, à commencer par un site web spécifique, ont été mis à la disposition des promoteurs des vocations mais aussi des jeunes qui cherchent une voie d’engagement à la suite du Christ. Et puis, en ce dimanche 25 avril, dans toute l’Église catholique, on célèbre la « Journée mondiale de prière pour les vocations ».

À cette occasion, le Pape François a fait le lien entre le discernement d’unevocation chrétienne et saint Joseph. Pourquoi donc ? Parce que, depuis le 8 décembre dernier, date du 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église universelle, nous vivons « l’Année de saint Joseph ». Pour François, Joseph est l’exemple même de celui qui a dû, au long de sa vie, discerner le chemin sur lequel Dieu lui demandait d’avancer. Cette expérience de discernement lui a permis de susciter la vie dans le quotidien, pour lui, pour Marie et pour Jésus.

2021-04-24_vocations_choir

Le Pape écrit : « Des cœurs de pères, des cœurs de mères : des cœurs ouverts capables de grands élans, généreux dans le don de soi. (...) C’est de cela que le sacerdoce et la vie consacrée ont besoin, aujourd’hui de manière particulière, en des temps marqués par des fragilités et des souffrances dues aussi à la pandémie qui a suscité des incertitudes et des peurs concernant l’avenir et le sens même de la vie. Saint Joseph vient à notre rencontre avec sa douceur, comme un saint de la porte d’à côté ; en même temps son témoignage fort peut nous orienter sur le chemin. »

Dans sa lettre du 12 avril sur la promotion des vocations à la Compagnie de Jésus, le P. Arturo Sosa souligne un aspect important pour créer un espace où des jeunes gens pourront se poser la question de leur avenir vocationnel. Il écrit : « Dans les Écritures, nous trouvons tant d’exemples où l’appel du Seigneur se fait entendre de manière surprenante, à des moments ou en des lieux inattendus, envers des personnes que nous n’attendrions en aucune façon. C’est la raison pour laquelle il est si important de nous situer dans une culture de promotion vocationnelle qui nous rende attentifs à l’invitation de Dieu, prêts à en faciliter l’accueil et à y contribuer. »

Saint Joseph a connu la « surprise » de l’appel du Seigneur dans sa vie, et plus d’une fois. En nous tournant vers lui, nous pouvons nous disposer à identifier ces mêmes surprises dans la vie de jeunes dont nous nous faisons proches, Ce sont des jeunes qui, dans un monde de plus en plus sécularisé et bruyant, ont besoin d’accompagnement pour entendre la voix apaisante et subtile du Seigneur qui leur ouvre un avenir de don de soi.

Pour prier, pour entrer dans l’esprit du « dimanche des vocations », prenez donc un moment pour parcourir le site web :

vocations.jesuits.global

 

VISITEZ
2021-04-24_vocations_site-fr
Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés