Une nouvelle imagination du « possible »

Une très discrète plaque, sur la Via dei Penitenzieri, au rez-de-chaussée des bureaux des secrétariats de la Curie générale, à Rome, ne mentionne que trois lettres : U.S.G. Il s’agit pourtant de l’adresse d’une association importante dans la vie de l’Église catholique : l’Union des SupérieursGénéraux, l’association des congrégations religieuses catholiques masculines. Le P. Arturo Sosa, Supérieur Général des jésuites, en est actuellement le président.

Cette semaine, les supérieurs généraux, comme tant d’autres groupes internationaux, se réunissent de manière virtuelle pour leur 94e assemblée générale. L’éloignement physique n’empêchera pas le rapprochement des idées et la force de l’engagement des religieux, prêtres et frères, de partout. Inspirés par le Pape François, ils tenteront d’imaginer l’avenir. Une nouvelle imagination du possible, avec en sous-titre : Leadership au temps de la post-Covid-19.

Les participants sont d’abord invités à relire ce qui s’est passé dans leur communauté respective depuis un an et à tirer de là une réflexion sur le monde en changement dans lequel nous vivons. Ce nouveau contexte devrait les orienter vers la définition d’un nouveau type de leadership. La deuxième étape sera directement inspirée par une citation du Pape François qui a dit : « C’est maintenant le temps favorable de nous laisser animer par une nouvelle imagination du possible avec le réalisme que seul l’Évangile peut offrir ». Cette session pourra compter sur l’expertise d’un Secrétaire adjoint du dicastère du Vatican pour le développement humain intégral, le P. Augusto Zampini-Davies. Celui-ci fait d’ailleurs partie de la direction de la commission vaticane Covid-19. Argentin qui a œuvré dans son pays et en Angleterre, il est spécialisé en théologie morale avec une attention particulière sur l’économie et l’éthique environnementale.

2020-11-26_usg_plaque

On peut noter que tout au long de la rencontre, même s’il s’agit d’une réunion de supérieurs masculins, ceux-ci ont fait appel à l’expertise de deux femmes pour l’animation et la bonne marche de leur assemblée. L’une, Zanette Johnson, est une chercheuse et une praticienne dans le domaine des relations interpersonnelles et des relations de travail. L’autre, Zulma Sofia Patarroyo, a une longue expérience en pédagogie, animation de groupes, innovation et processus de changement.

La troisième partie de la rencontre qui mènera à ses conclusions sera vécue en lien avec le dicastère du Vatican pour la vie consacrée, avec le cardinal João Braz de Aviz, préfet de ce dicastère. Pour soutenir la réflexion et la prière, le matériel de préparation envoyé aux membres mettait en évidence une phrase de l’encyclique Fratelli tutti : « Forte du pouvoir du Ressuscité, [l’Église] veut enfanter un monde nouveau où nous serons tous frères, où il y aura de la place pour chacun des exclus de nos sociétés, où resplendiront la justice et la paix. » (FT 278)

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés