François Xavier a connu lui aussi son chemin de conversion

Le Père Général est à Javier, en Espagne. En chemin vers Pampelune pour l’ouverture de l’Année ignatienne, il a fait un arrêt au Sanctuaire Saint François Xavier, à Javier. On se rappellera que l’Année ignatienne évoque d’abord l’expérience de conversion d’Ignace, commencée le 20 mai 1521 à Pampelune, mais elle inclura aussi le 400e anniversaire de canonisation d’Ignace et de François Xavier qu’on célébrera le 12 mars 2022. Nous avons rencontré le P. José María Vicente, directeur du sanctuaire et supérieur de la communauté jésuite.

L’Année ignatienne trouve ses racines dans la blessure d’Ignace à Pampelune... mais le programme inclut également le compagnon le plus célèbre d’Ignace, François Xavier. Comment voyez-vous la place de François dans cette année ? Comment peut-il participer à l’esprit du thème de l’Année ignatienne : « Voir toute chose nouvelle en Christ » ?

Je pense que François Xavier est un exemple vivant de la manière dont les Exercices lui ont fait « voir toute chose nouvelle en Christ ». Au début, alors qu’il étudiait à l’Université de Paris, sa manière de voir, comme celle de beaucoup de ses condisciples, était « d'atteindre quelque bénéfice ou dignité ecclésiastique, et ensuite, avec cette dignité, de servir Dieu », il en vint à s’oublier lui-même et à ne penser qu’à faire connaître la lumière qu’est le Christ à ceux qui ne la connaissent pas.

Si Ignace a vécu une expérience qui a débuté par sa blessure à Pampelune et, à partir de là, a commencé un nouvel itinéraire dans sa vie, nous pouvons dire que François a également eu son propre processus de conversion. En même temps qu’il vivait la grâce d’être totalement passionné par le Seigneur, il vivait aussi la grâce de faire partie d’une authentique « communauté chrétienne, religieuse, sacerdotale et jésuite » qui lui a permis de se sentir pleinement accompagné dans sa vie souvent solitaire de missionnaire du Seigneur.

L’exégète jésuite français Xavier Léon-Dufour a très bien décrit le missionnaire de notre petit coin du monde. Il a écrit : « François Xavier reste dans le cœur des chrétiens parce qu’il fait vivre sous leurs yeux le mystère même de Jésus Christ, notre Rédempteur et Seigneur ». « Sa vie peut nous aider à admirer Dieu, l’artiste merveilleux qui, avec de la poussière et de l’argile, façonne des chefs-d’œuvre d’humanité et de sainteté. » « Paul a porté la lumière définitive du Christ de la Palestine à l’Europe, qui était pour lui un monde nouveau. Mille cinq cents ans plus tard, Xavier va faire en sorte que les reflets de cette lumière atteignent l’Extrême-Orient. » « Si Xavier a planté la croix dans des pays lointains, c’est parce qu’il l’avait d’abord plantée dans son cœur de chair. »

2021-05-19_javier_vicente

Pour le sanctuaire et la communauté, que représente la visite du Père Général pour l’ouverture de l’Année ignatienne ?

Nous sommes tous heureux de rencontrer personnellement notre Père Général, malgré la brièveté de la visite. Et d’une certaine manière, sachant que le 12 mars 2022 sera le 400e anniversaire de la canonisation de saint Ignace et de saint François Xavier, la présence du Père Général à Javier exprime un désir de renforcer la mission de la Compagnie dans ce lieu et la réflexion missionnaire que la Compagnie a eue depuis ses débuts.

Pouvez-vous déjà nous donner quelques indices sur la manière dont vous comptez célébrer le 400e anniversaire de la canonisation de François Xavier et d’Ignace, le 12 mars 2022 ?

Nous pourrons en parler plus en détail l’année prochaine. Cependant, je dirais que chaque année, l’Église de Navarre organise un pèlerinage à Javier. De grandes foules viennent ici pour honorer notre saint patron, puisqu’il est le saint patron de la Navarre. Nous appelons ces pèlerinages « Javieradas ». Il y en a deux pendant le mois de mars qui coïncident avec la Neuvaine de la grâce en l’honneur de Saint François Xavier, du 4 au 12 mars, date de sa canonisation. Par conséquent, en 2022, la Neuvaine de la grâce sera très spéciale et plus solennelle. En outre, dans la prédication et dans les Exercices Spirituels, nous présenterons saint François Xavier comme exemple de celui qui a vécu à la perfection la spiritualité de saint Ignace telle qu’elle est exprimée dans les Exercices Spirituels.

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés