« Trouver la consolation dans la conversion »

Juste avant de s’adresser aux jésuites de la région de Los Angeles, le Père Général Arturo Sosa a célébré la messe avec ses confrères dans la chapelle de la communauté jésuite de l’Université Loyola Marymount (LMU). Pour la communauté, ce fut l’occasion de rencontrer le Général dans un moment calme de réflexion, mais ce fut aussi l’occasion pour le père Sosa de remercier les jésuites pour leur engagement, de se joindre à eux dans la prière et de leur rappeler en douceur les besoins de la Compagnie de Jésus dans le monde.

Au cours de son histoire, l’Université Loyola Marymount est devenue une institution hautement reconnue par la critique, avec des programmes qui ont formé des artistes, des ingénieurs, des scientifiques, des universitaires, des avocats et des dirigeants qui ont fait profiter le monde entier de leur éducation jésuite. Au centre de cette institution se trouve un noyau de spiritualité ignatienne et le désir du « magis » qui anime chaque membre du corps enseignant ou du personnel, chaque responsable administratif et chaque jésuite.

Après avoir écouté les récits des jésuites et des partenaires laïcs, le Père Général s’est réjoui de la consolation ressentie par tous ceux qui se sont sacrifiés pour construire LMU et la mener à bien dans les bons comme dans les mauvais jours, mais il a également demandé aux jésuites de se pencher sur la source de cette consolation : « Nous désirons profondément trouver la grâce de Dieu à l’œuvre dans le monde, et répondre à cette grâce par la louange et le service. Mais où devrions-nous chercher la consolation, et comment ? »

2020-02-20_uwe-lcu_mass

S’adressant directement à ses confrères, le père Sosa leur a demandé de réfléchir à cette question : trouvons-nous la consolation uniquement dans ce que nous avons planifié et construit, ou la trouvons-nous en allant d’abord là où nous sommes envoyés, en faisant ensuite attention à la façon dont nous vivons et travaillons une fois sur place. « Les jésuites sont tellement occupés que nous pouvons facilement nous perdre dans les plans et les projets individuels. Nos nouvelles Préférences apostoliques universelles nous appellent certainement à une grande générosité et à un grand zèle... au travail... mais elles nous appellent aussi à une plus grande attention les uns envers les autres et envers l’Esprit ».

Le résultat final de cette plus grande attention n’est pas seulement une plus grande consolation, mais un appel à la conversion. En prenant l’exemple de Siméon et d’Anne, le Père Général a demandé aux jésuites de réfléchir non seulement à ce qu’on leur a demandé de faire pour le Christ, mais aussi à la manière dont ils ont été personnellement appelés à se convertir pour pouvoir faire PLUS pour le Christ. « Si nous entendons tous en ceci un appel au changement, un appel à la conversion personnelle, communautaire et institutionnelle, nous trouverons la même joie que Siméon et Anne ont trouvée devant l’enfant qui entre au Temple dans les bras de Marie et de Joseph pour être consacré au Seigneur ».

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés