Une expérience de conversation spirituelle

Pendant 25 ans, la Province de Madurai a sérieusement et longuement réfléchi à la possibilité de se diviser et de former une nouvelle identité juridique, la Province/Région de Chennai. Finalement, en avril 2015, la Congrégation provinciale a fait parvenir au Père général une pétition unanime en faveur de la division et de la création d’une nouvelle entité. Dans une lettre du 19 décembre 2016, le Père général indiquait ce qui suit à la Province : « Je vous invite à étudier et proposer, tout en consultant les personnes impliquées dans le développement de la Mission de Chennai, une structure apostolique qui améliore la croissance et la qualité de notre service au peuple dans la zone de la Mission de Chennai ».

Le Provincial a nommé un Comité pour la Mission jésuite de Chennai (JCMC, en anglais) pour conduire le processus de discernement dans l’objectif de créer une structure apostolique appelée à devenir, plus tard, la Mission jésuite de Chennai (JCM). Au vu des différentes opinions très rigides sur la future entité de la JCM, le JCMC a décidé d’utiliser la méthode de la conversation spirituelle et du discernement dans toute la Province. Le personnel au complet (environ 500 personnes : collaborateurs, communautés de jésuites, jésuites des quatre zones, forum de supérieurs locaux, leaders des équipes, coordinateurs des commissions des apostolats, et toute personne impliquée dans le développement de la JCM) a suivi sérieusement cette méthode, à travers des sessions de discernement dans lesquelles était utilisée la conversation spirituelle pour proposer une structure apostolique à la JCM. Celle-ci a fourni un effort collectif afin d’établir la nouvelle mission de presque 34 unités, y compris des centres universitaires, des institutions professionnelles, des centres sociaux, des centres d’animation spirituelle, des écoles, des institutions techniques et des paroisses.

2020-06-09_spiritual-conversation_mission-office

Un nombre important de jésuites s’est senti transformé en écoutant les exposés sur la longue histoire de l’activité missionnaire pionnière depuis 1601. L’ancienne mission de Madura s’était essentiellement développée dans la région nord de ce qui était alors la Province de Madras. Pendant les discernements de chaque zone, un bon nombre de jésuites a exprimé librement ses opinions tout en écoutant les autres à l’aide de la conversation spirituelle. Ils se sont convertis : de l’indécision à la décision, du dilemme à la clarté. Cependant, ce processus n’a pas empêché certains d’exprimer leur malaise et leur opposition à l’éventuelle division de la Province. Cette différence a été accueillie comme une remarque instructive dans le sens où le choix d’une structure apostolique est à manier avec le plus grand soin et où notre effectivité apostolique doit avoir la priorité sur toute autre justification.

Nombreux ont dit avoir ressenti une consolation en exprimant librement leur opinion, sans inhibitions. Le processus d’écoute active dans lequel nous nous sommes engagés s’est avéré éclairant. Beaucoup se sont félicités de l’intérêt que la plupart avait octroyé à la priorité du service aux communautés et parce qu’on avait réussi à voir plus clairement la future structure que nous voulions, sans pour autant nous engager dans des débats et des discussions enflammés. Cet exercice de conversation spirituelle nous a conduit à une rénovation spirituelle, en créant au sein de la congrégation un climat apaisé dans la compréhension des points de vue des autres, et nous conduisant vers l’union de cœur et d’esprit.

2020-06-09_spiritual-conversation_walking

La Province a été complètement ouverte à la volonté de Dieu. Pendant tout le processus, nous sommes restés fidèles à nous-mêmes dans le partage et nous avons eu le courage de prendre des décisions. Cette méthode a permis aux jésuites suspicieux au démarrage de s’ouvrir à un esprit de réconciliation. Au début, certains avaient peur et étaient anxieux, mais la mise en commun au sein des groupes a estompé tout cela. En comprenant que c’était la voie par laquelle Dieu les conduisait à une compréhension plus profonde, ceux qui doutaient ont été capables de laisser de côté leurs idéologies propres et de s’ouvrir aux inspirations de l’Esprit Saint. Au final, tous ressentaient à l’unanimité que la Province s’orientait dans la bonne direction, que tous voyageaient ensemble avec un objectif unique et fédérateur.

Lors de ce processus de discernement, nous avons mis en œuvre l’une des Préférences apostoliques universelles : « Montrer la voie vers Dieu à l’aide des Exercices spirituels et du discernement ». L’interprétation des conversations a duré du mois d’avril au mois d’août 2018. Au cours des sessions plénières, les collaborateurs rapportaient ce qui avait été échangé lors des discernements de groupe, afin d’atteindre le quorum ainsi que plus de clarté. En conséquence, un grand pourcentage des jésuites de la Province s’est senti à l’aise avec la création de la JCM en tant que région indépendante.

La Province a ressenti de la joie et de la consolation au vu des obstacles franchis et des objectifs atteints. Au fur et à mesure que nous progressions dans la conversation spirituelle, nous expérimentions une sensation de paix et de liberté intérieure ; nombreux sont ceux qui ont exprimé que le Seigneur conduisait la Province dans la bonne direction. Tout le processus de conversation spirituelle avait amélioré la qualité de notre service au peuple et avait fait grandir la mission apostolique. Cette expérience spirituelle enrichissante du « être ensemble » que nous avons partagée pendant le processus de discernement devrait se poursuivre à tous les niveaux de la vie/mission des jésuites partout dans le monde.

[Article tiré de la publication "Jésuites - La Compagnie de Jésus dans le monde - 2020"]

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés