En actes, en effet…

2020-03-16_social-ministries_main

« Oh ! Une fois que vous dites ! 'chaque pauvre homme, femme, enfant
C'est Jésus Christ, mon Dieu, qui est mort pour moi'
Votre vie devient un paradoxe... »

Le P. Joseph Murray Abraham, missionnaire jésuite canadien et pionnier de l'apostolat social à Darjeeling, a écrit ce texte dans ses mémoires. Le style de vie, le mode de travail et tous les aspects de la vie d'un jésuite sont remis en question lorsqu'il entre réellement en contact « avec les exclus ». La Préférence apostolique universelle de « cheminer avec les pauvres et les exclus » renforce le travail missionnaire de la Province de Darjeeling.

Hayden Hall, dont la vision est « Le développement humain par l'amour et le service », a eu son humble origine en 1969 sous la direction du père Edgar Burns et de ses collaborateurs laïcs. En cinquante ans, la graine est devenue un grand arbre qui a transformé la vie de nombreuses personnes. La philosophie de Hayden Hall est d'aider les femmes à s'aider elles-mêmes et cela aura des effets positifs sur leurs enfants et leurs familles. Les programmes actuels comprennent les soins de santé maternelle et infantile, l'alphabétisation, le développement des compétences et la génération de revenus, le logement pour les pauvres, les campagnes alimentaires, les soins aux personnes âgées et aux victimes d'abus, le développement communautaire et le leadership laïque.

2020-03-16_social-ministries_jesu-ashram

Le frère Bob Mittleholtz, un missionnaire jésuite canadien, perturbé par le sort des malades, des personnes âgées et des lépreux abandonnés dans les rues et les gares de Siliguri, a ouvert le Jesu Ashram aux indigents en 1971. Cet hospice caritatif est une mission unique de la Compagnie de Jésus avec une capacité de plus de 300 lits. Outre les soins généraux, le travail principal de l'ashram consiste à soigner les tuberculeux (plus de 1000 patients sont admis et traités chaque année), les lépreux (à ce jour, l'ashram a traité plus de 8000 patients) et les cancéreux. Il a également touché plus de 2000 personnes vivant avec le VIH-SIDA, en collaboration avec le gouvernement local et l'Organisation mondiale de la santé. Ces personnes socialement isolées trouvent un foyer à Jesu Ashram. Outre les soins dispensés à l'ashram, le programme s'adresse également aux personnes vivant dans les jardins de thé en leur proposant une enquête sur les soins de santé, des soins médicaux, des programmes de sensibilisation et la formation d'agents de santé.

Le centre social et agricole St. Alphonsus (SASAC) a été créé en 1975 avec pour devise « Aider les pauvres à s'aider eux-mêmes ». Le père Joseph Murray Abraham, voyant la situation critique des exclus, leur a offert des opportunités telles que l'éducation, l'agriculture, l'élevage, la sylviculture, la construction de maisons et le leadership laïc. Vu l'évolution de la société, le travail a pris une nouvelle dimension et la collaboration des laïcs s'est accrue avec la promotion de programmes de développement économique, l'éducation des pauvres et des enfants dans le besoin et la protection de l'environnement.

2020-03-16_social-ministries_women

La fin du 19e siècle a vu l'arrivée de travailleurs migrants du centre de l'Inde dans cette ceinture du nord-est, les contreforts de Darjeeling, pour défricher la forêt et la transformer en jardins de thé. Les travailleurs sont principalement des personnes tribales et leur vie a toujours été difficile dans les jardins de thé avec un salaire minimum très bas, un travail dur et la vie dans des abris temporaires avec des infrastructures limitées. Ils étaient et sont toujours au bas de l'échelle sociale et les jésuites de Darjeeling, désireux de formaliser cet apostolat social, ont créé le Centre de recherche et de développement sur la vie humaine (HLDRC) en 2013. Les programmes d'action sociale et de développement du HLDRC sont multiples : construction de communautés autonomes à la suite de la fermeture des jardins de thé et des moyens de subsistance, formation de groupes d'entraide, centres d'études, projets de logement, campagnes sur le droit à l'alimentation, campagnes de sensibilisation sur les programmes gouvernementaux, les droits du travail, l'aide juridique et la traite des êtres humains.

Voilà en résumé quelques-unes des actions sociales et des œuvres de développement de la Province. Les paroisses et les établissements d'enseignement continuent eux aussi à vivre selon la préférence apostolique de « cheminer avec les exclus ». Saint Henry Newman nous guide sur la voie de cette préférence apostolique avec notre fondateur saint Ignace. Il a écrit : « Ce ne sont pas les mots, ni les sentiments, mais les actes seuls qui peuvent montrer l'amour ». Les actes, en effet !!!

Partagez cet article :
Publié par Communications Office - Editor in Curia Generalizia
Communications Office
Le Service des communications de la Curie générale publie des nouvelles d’intérêt international sur le gouvernement central de la Compagnie de Jésus et sur les engagements des jésuites et de leurs partenaires. Il assure aussi les relations publiques.

Articles associés